L’autocar - le numéro 1 du bilan climatique

La semaine européenne de la mobilité, qui a eu lieu du 16 au 22 septembre 2016, souligne que la mobilité durable ne conduit pas explicitement à des désavantages économiques. Cette année, le thème choisi était „Mobilité intelligente. Economie performante.“.

La RDA note une bonne nouvelle pour la branche - selon la publication des derniers chiffres connus de l'enquête en cours (UBA 2016) de l’office fédéral allemand de l’environnement, l’empreinte carbone de l’autocar est, encore une fois, de loin la meilleure en comparaison aux autres modes de déplacement.

Voici les résultats de l'enquête de l'office fédéral allemand de l'environnement:

Emis en kilomètre-passager (soit par chaque charge moyenne):

Emission de gaz à effet de serre en gramme par kilomètre-passager (g/pkm):

Voiture 142 g
Autocar 32 g
Train - grandes lignes 41 g
Train - lignes urbaines 67 g
Avion 211 g

 

Consommation de carburant en litre par 100 kilomètres par passager soit l/100 pkm:

Voiture 6,1
Autocar 1,4
Train - grandes lignes 1,9
Train - lignes urbaines 3,0
Avion 4,9

 

Ainsi du côté officiel et compétent, la campagne à succès de la RDA „L'autocar – le numéro 1 du bilan climatique“ est confirmée. „L'autocar – le numéro 1 du bilan climatique“ conjointement avec „Mobilité intelligente. Economie performante.“ mène plus loin le lobbying de la RDA et représente durablement les intérêts des membres et de la branche envers les politiques, en particulier en vue de l'élection générale de 2017.

Richard Eberhardt, président de la RDA: „Nous aidons les membres à choisir les bons arguments au sujet du fonctionnement de la mobilité respectueuse de l'environnement: économiser de la place - sauvegarder le climat - voyager en autocar!“

Grâce à des arguments concluants et compréhensibles en faveur des voyages en car, tels que la performance climatique, énergétique et environnementale des autocars, la RDA marque des points envers les responsables politiques, comme le certifie l'office fédéral.

Les voyages en car ne sont pas seulement mieux pour l'environnement que les voyages en avion. Les autocars permettent également d’économiser beaucoup d’espace sur la route par rapport au transport individuel – un véritable atout dans les villes et avant tout écologique! (voir la comparaison d'images)

Conclusion: un car touristique provoque moins de pollution atmosphérique, y compris de particules fines et roule ainsi en harmonie avec le climat.

Comparaison d'images: voyez ci-dessous combien le car économise de place par rapport à 25 voitures.